array(0) { }
EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES.
X

Trous dans la barbe : Comment faire pour y remédier ?

Trous dans la barbe : Comment faire pour y remédier ?

Vous avez des trous dans la barbe et vous vous demandez comment faire pour y remédier et porter le style de barbe de vos rêves ? L’équipe Lames & Tradition vous répond sur ce que vous pouvez faire pour y remédier !

Comment favoriser la pousse de la barbe ?

Ce n’est pas un secret, mais pour favoriser la pousse de la barbe, il faut l’entretenir régulièrement. Comme pour un enfant, il faut donner à votre barbe tous les éléments pour qu’elle puisse s’épanouir et croître dans de bonnes conditions, à la différence près que ça demande moins d’attention au quotidien, vous en conviendrez. Pour l’entretenir, vous devrez vous munir d’huiles, de baumes et de savons pour barbe ainsi que d’accessoires comme un peigne en corne et/ou une brosse antistatique. N’hésitez pas à lire notre article sur l’entretien barbe pour avoir plus de détails sur comment prendre soin de sa barbe.

Si avec cet entretien régulier votre barbe est irrégulière ou clairsemée, vous pourrez surement être découragé, car c’est un fait : toutes les barbes ne se valent pas. L’implantation d’une barbe dépend de plusieurs facteurs hormonaux, mais aussi génétiques. Vous vous demanderez donc quel produit peut faire pousser la barbe et corriger une implantation incomplète, mais malgré notre blague du premier avril 2021, nous vous confirmons : cela n’existe pas. En effet, si votre joue manque de poils, ce n’est pas une huile végétale et encore moins un produit chimique qui feront apparaitre de la toison comme par magie, car les produits d’entretien favorisent la pousse des poils déjà existants. Mais pas de panique ! Tout d’abord, la croissance des poils s’améliore au fur et à mesure que l’on prend de l’âge. De plus, si vous avez moins de 30 ans, il est probable que vous n’ayez pas encore atteint votre pic hormonal et qu’en entretenant votre barbe et votre visage régulièrement les trous se comblent tout seuls, petit à petit.

Comment faire pousser sa barbe : La patience

La première solution pour savoir comment faire pousser sa barbe, c’est la patience ! Si votre barbe n’est pas uniforme, attendez. Laissez-lui, même si ce n’est pas aussi esthétique que vous le souhaitiez, le temps nécessaire pour évaluer son potentiel, en lui laissant environ un mois. En effet, si vous cherchez systématiquement à égaliser votre barbe et raser les zones qui ne « poussent pas », vous ne laisserez jamais à vos poils le temps de pousser, se durcir et se densifier. Pour favoriser ce développement, n’oubliez pas d’entretenir votre barbe en y comprenant les zones à trous en utilisant des produits d’entretien de barbe comme des huiles, baumes ou savons pour barbe. Cet entretien régulier doit être couplé à l’utilisation de brosses et de peignes à barbequi vont stimuler vos bulbes et ainsi aider à la pousse. Ce coiffage quotidien permettra de répartir le sébum et les produits pour barbe, uniformisant la surface d’action et nourrissant le poil en profondeur. Mais cela permet aussi d’atténuer les zones à faible pilosité en « camouflant » les irrégularités avec les zones où les poils sont assez longs. Ça aura aussi pour effet de lisser les poils pour permettre à d’autres de se développer, retirant les saletés qui peuvent se loger dans votre barbe et associant les nouveaux poils avec les anciens. Il existe aussi des compléments alimentaires pouvant favoriser la pousse de votre barbe, mais encore une fois, ces compléments, pour peu qu’ils ne soient pas mauvais pour vous, n’auront qu’un effet sur votre pilosité déjà existante, et il ne faut pas s’attendre à des résultats miracles. Maintenant, si au bout d’un mois de pousse votre barbe n’a pas changé, il nous reste quelques astuces à vous dévoiler pour savoir comment combler les trous dans la barbe.

Comment compenser les trous de la barbe ?

Voilà plus d’un mois que votre barbe stagne et vous chercher à savoir comment compenser les trous de la barbe. Commencez par évaluer la situation : Des zones se sont naturellement comblées ? Si non, pouvez-vous l’égaliser en taillant pour uniformiser votre barbe ? Pouvez-vous compenser les trous avec les zones où les poils sont plus longs ? Ces questions vous permettront de jauger l’évolution de votre barbe, et de tester différentes coupes pour savoir quel style vous conviendra le mieux. Ensuite, si malgré tout vos trous sont visibles et votre barbe ne pousse pas, il peut être judicieux, une fois par mois, de couper la pointe des poils en retirant un demi-centimètre ou un peu plus, pour retirer les fourches et pointes abimées et stimuler le poil pour que la pousse reprenne. C’est, comme pour les cheveux, une technique très connue pour obtenir plus de longueur et se rapprocher peu à peu d’une barbe à la Gandalf le Gris, si tant est que votre implantation s’élargit.

Vous pouvez aussi la maquiller. Mais cette solution n’est que temporaire, et à refaire quotidiennement pour arborer une toison complète, le maquillage pouvant avoir un effet négatif sur la pousse de vos poils, dépendant de la composition des produits que vous utilisez. Cela peut-être une solution court-terme pour une soirée ou un shooting photo, mais définitivement pas sur le long terme, ne favorisant pas l’implantation de votre barbe et pouvant même l’inhiber.

Une solution sur le long terme pour savoir comment porter la barbe c’est d’assumer votre type de barbe ! Observez votre implantation, analysez la forme de votre visage, et deux solutions s’offrent à vous : Assumer votre implantation, ou adapter votre style de barbe. La première solution peut vous sembler bizarre, mais elle peut être plus judicieuse ! De la même manière qu’une personne va utiliser ses longues mèches pour compenser son crâne qui se dégarnit avec le temps, tenter de cacher les trous dans votre barbe peut avoir un résultat encore plus visible que d’assumer tout simplement votre barbe telle qu’elle est. L’exemple le plus célèbre est l’acteur de John Wick, Keanu Reeves, qui porte fièrement sa barbe clairsemée de trous, lui donnant un style unique et dans l’ère du temps. L’autre solution, c’est d’adapter votre style de barbe. En effet, si vous souhaitez un Fullbeard mais que vos joues sont clairsemées alors que votre moustache et votre bouc sont bien fournis, adopter un style hollywoodien ou un Bouc peuvent être une solution pour porter un style réussi et complet. Si au contraire la barbe à du mal à pousser au niveau du menton mais que vos pattes sont fournies et denses, adopter les favoris (rouflaquettes) peut être un style à la fois original et adapté à votre implantation ! Le mieux pour savoir, c’est de demander à votre barbier quel style de barbe peut vous convenir. Quoi de plus pertinent qu’un professionnel du métier pour vous conseiller ? Il saura vous proposer un style de barbe qui vous convient et qui est totalement adapté à votre implantation, mais aussi et surtout à la forme de votre visage, tout en étant en accord avec la coupe de cheveux que vous arborerez. Bien sûr il ne pourra pas faire de miracle, mais votre barbier sera le meilleur ami de votre barbe, pouvant vous permettre de la porter fièrement en attendant que votre implantation évolue.

N'hésitez pas à aller faire un tour sur nos autres articles de blog !

Compare